Menu

Comment fonctionne une VMC double-flux ?

Moins répandue que la simple-flux mais plus économique à long terme, la VMC double-flux permet de renouveler l’air intérieur tout en le réchauffant. Découvrez comment dans ce dossier spécial !
 
La VMC double-flux, en plus d’extraire l’air vicié des pièces humides (cuisine, salle de bain…), insuffle de l’air « neuf » dans les pièces de vie (salon, salle à manger, chambre…) grâce à une centrale de ventilation. Deux réseaux de gaines sont donc mis en place dans l’habitation : un premier pour l’extraction et un second pour l’insufflation. Les flux d’air peuvent être répartis dans les différentes pièces grâce à un caisson de distribution qui permet de contrôler les débits d’air.

Attention : pour éviter tout risque de condensation, les gaines, qu’elles soient circulaires ou semi-circulaires, doivent passer dans un volume chauffé ou, dans le cas contraire, isolé.

Si la VMC double-flux est plus onéreuse à l’achat que la VMC simple-flux, elle est, sur la durée, la solution la plus économique et écologique en permettant de réduire les pertes de chaleur de 20 %. Résultat : la facture de chauffage diminue ! Comment ? Tout simplement grâce aux échanges de calories entre le flux d’air extrait et le flux d’air insufflé, dans l’échangeur thermique. L’air vicié et chaud réchauffe l’air prélevé à l’extérieur qui est ensuite insufflé dans l’habitation et ce, sans se mélanger. En été en revanche, pour éviter d’insuffler de l’air chaud dans les pièces de vie, l’air soufflé ne passe pas par l’échangeur et arrive directement frais et sain dans l’habitation.

En plus de son avantage économique, la VMC double-flux améliore visiblement la qualité de l’air et permet d’obtenir un air propre et sain évitant le développement moisissures et de maladies telles que l’asthme ou d’autres allergies causées par la pollution de l’air ambiant.



 
Copyright © 2013 Ubbink
Back to top